29 Aug

Âgé de 8 mois: une vie transformée en cauchemar

Aidez Nick à gagner sa bataille contre les tiques et à rester en vie

"Je m'appelle Nick à présent, mais jusqu'à hier, j'étais un chiot sans nom, né comme des milliers d'autres dans un jardin d'un endroit rural de Roumanie. Ma mère, Greta, a donné vie à 5 chiots, un jour glacial de janvier. Mes frères et sœurs sont morts dans les 2 mois suivants à cause de la maladie du parvovirus. J'ai survécu, et j'ai également réussi à survivre les jours sans nourriture. Je suis juste de la peau sur les os ce qui me fait souvent souffrir lorsque je veux m'allonger sur le béton. Depuis avril, le jardin dans lequel je vis est envahi de tiques et de puces qui me dévorent moi et ma mère. Nous avons des tiques sur toute notre fourrure, incluant les oreilles et les yeux. C'est très pénible de naitre en tant que chiot en Roumanie. Avec des centaines de tiques sur moi, je me sens constamment faible.

Les propriétaires du jardin ont eu peur d'attraper une maladie à cause de nos tiques, ils nous ont enfermés dans des sacs plastiques et nous ont abandonnés, plus loin, en dehors du village, sans nourriture et sans eau. Nous avions peur des voitures, des bruits, des meutes de gros chiens agressifs défendant leur territoire. Moi et ma maman, nous avons pensé mourir. Pendant ce temps, les tiques se sont multipliées, et un jour, je n'ai plus pu ouvrir les yeux complétement mais j'apercevais tout de même ma maman trembler, ayant une crise causée par les tiques et les parasites qui la dévoraient vivante.

Je ne sais pas si c'est une vie de chien normale mais je peux vous dire que mes premiers 8 mois sur terre ont été un cauchemar. C'est dur de rester vivant un jour de plus et espérer encore pour le salut."

S'il avait pu vous parler, cela aurait été le récit de Nick. Nick a 8 mois et ensemble avec sa mère, Greta âgée de 8 ans ont été trouvés par l'équipe de secours de ROLDA, abandonnés dans les buissons, presque paralysés par les tiques. C'était une expérience choquante pour nous. Les tiques recouvraient entièrement les chiens, dans leur fourrure, autour des yeux, et énormément dans leurs oreilles. Ils étaient sévèrement déshydratés et n'étaient que d'os. Des squelettes déambulant, invisibles aux yeux des passants…trop occupés pour les voir.

16 euros, chaque mois, divisés par deux pour Nick et Greta permettrait de les garder hors de danger des tiques et des puces. Le prix de deux cafés offerts pour mettre fin à leur misère. Faites un don mensuel de 16 euros ou autant que vous désirez afin de les protéger, eux et tant d'autres, ceux qui souffrent dans le silence et qui ont désespérément besoin de vous.


"Si Nick ne peut pas parler parce qu'il est un chien, moi, je peux parler, mais je suis sans mot. J'ai besoin d'apprendre, de trouver ou d'inventer de nouveaux mots pour définir la souffrance des chiens errants de Roumanie. Mon imagination ne peut pas décrire comment ces chiens se sentent, recouverts juste d'os, ressemblant à des squelettes, remplis de parasites internes, le ventre vide, toujours affamés, mangés vivants par des milliers de tiques jour et nuit, jour après jour. J'essaye mais je n'arrive pas à imaginer à quel point ils souffrent chaque seconde lorsqu'ils sont vivants, espérant être secourus, protégés et aimés par quelqu'un. Ou peut-être, ne savent-ils pas quoi espérer. Trainant leur fardeau de n'appartenir à personne, sans toit, errants, indésirables, abandonnés, jetés comme de vieilles chaussures et maltraités. J'étais impressionnée de voir les petites oreilles de Nick couvertes de tiques mais aussi sales, les pattes pleines de parasites, pauvre petite âme. Et je ne peux pas m'empêcher de me demander combien de chiots a eu Greta durant toutes ces années et combien sont morts ou combien ont survécu pour finir écrasés par une voiture ou par la maladie. A mon avis, Greta et Nick sont des héros, se battant pour leur vie mais est-ce nécessaire que ces héros doivent traverser tant de souffrances dans le but de nous forcer à voir la tragédie autour de nous, cette affreuse vie de ces animaux errants? (A dit, Dana, la fondatrice de Rolda)


Aidez-nous à débuter le long voyage de Nick et Greta pour devenir l'animal domestique de quelqu'un. Greta est un chien senior mais nous sommes certains que quelqu'un voudra lui offrir un toit. Nick doit passer la quarantaine après les vaccins, ce qui n'est pas aisé, spécialement si il est porteur de maladie de son passé. Nous n'avons pas de garantie qu'ils vont survivre mais nous ferons de notre mieux pour les secourir. Comme à chaque fois, pour chaque chien qui a besoin de notre aide. Nous avons besoin de vous pour se joindre au voyage de Nick et Greta et de transformer leur futur. Aidez-nous maintenant.


PS. La bataille contre les tiques et le puces commencent en mars et se termine en octobre. C'est une bataille à force inégale, spécialement lorsque les chiens sont abandonnés, errants et n'ont pas de protection contre les parasites. Les chiens comme Nick et Greta sont exposés aux maladies transmises par les tiques durant 9 mois chaque année. En permanence, ils sont en danger d'anémie causée par les infestations massives de tiques. La maladie de Lyme est transmise par les tiques aux humains. Les traitements de prévention sont bon marché et sont sûrs pour protéger nos amis sans voix et pour nous protéger nous-mêmes. Aidez-nous à gagner cette bataille contre les tiques, faisons-le! Pour nos amis les animaux, sans voix, sans défense alors que vous lisez ces lignes.


Pour faire un don:

ARS (Association ROLDA Suisse)

Raiffeisen Moleson

1628 Vuadens

IBAN : CH4780808001254890198

CCP 17-237-8