Le 7 octobre 1998, j'ai fêté mes 20 ans. Et quelques jours plus tard, j'ai secouru mon tout premier chien, Printz. J'ai trouvé Printz, un berger allemand, gravement blessé dans un champ alors que je rentrais à la maison depuis mon école. Me basant sur ses blessures, j'ai pensé qu'il était victime des combats illégaux de chiens et qu'il a été abandonné, le laissant mourir de ses blessures, seul dans la rue. A cause du traumatisme qu'il a vécu, Printz a eu beaucoup de difficultés à s'acclimater à la vie familiale, mais ma famille et moi-même ont pu l'aider à devenir à nouveau un chien heureux. Il lui a fallu beaucoup de temps et d'efforts pour se sentir en confiance en présence d'humains, mais pour finir, il a appris à apprécier et à aimer la famille qui lui a sauvé la vie. Printz a vécu avec nous pendant quatre ans jusqu'à ce qu'il meure de vieillesse. C'est à ce moment qu'il m'est devenu difficile d'ignorer les meutes de chiens errants partout, cherchant à manger, se battant les uns avec les autres, et mourant de négligence dans l'indifférence la plus totale. Pratiquer la castration et la stérilisation n'étaient pas commun à Galati, petite ville dans laquelle je suis née, et qui reste encore aujourd'hui la ville où j'habite.

Après le décès de Printz, j'ai décidé qu'il fallait me battre pour les animaux de ma ville natale et je suis, depuis, une militante pour la cause animale. J'ai commencé à secourir des animaux dans ma communauté et à leur offrir de l'aide de multiples façons. Au fil du temps, je devins plus débrouillarde pour les aider, et finalement, j'ai fondé ROLDA en 2003, puis une année plus tard, le premier refuge ROLDA fut construit.

20 années ont passé depuis que Printz a transformé ma vie. Il m'a beaucoup appris au sujet du lien qui unit les humains et les animaux, ainsi que sur le fait d'apprécier la vie en général. ROLDA est toute ma vie. C'est la raison pour laquelle je me lève chaque matin, c'est tout ce dont je rêve, c'est la chose sur laquelle je travaille inlassablement fin de l'améliorer car je sais qu'il y a tellement d'animaux qui ont besoin de notre aide. Depuis que j'ai fondé ROLDA, ma vie s'est également transformée en un challenge constant afin de sauver encore d'avantage d'animaux en détresse, afin de réunir des fonds, de me battre contre la cruauté infligée aux animaux, sans oublier le fait de s'agrandir, de rénover, et de recréer notre sanctuaire.

Si je pouvais retourner dans le passé et choisir que faire de ma vie, il n'y a aucun doute dans mon cœur que je choisirais d'aider les animaux. ROLDA est mon plus grand accomplissement, ma fierté et ma joie and c'est une bénédiction qui illumine ma vie de joie. Mais la joie pure de sauver un chien affamé, blessé et apeuré et être témoin de sa transformation en un chien bien dans ses baskets, en bonne santé et qui devient un animal de compagnie est pour moi le miracle pour lequel je trouve même difficile d'exprimer en mot. Ce miracle pour lequel je vis chaque jour de ma vie.

Ce 7 octobre 2018, je célèbre mes 40 ans. Je ne fête pas seulement une autre année de ma vie, mais aussi les 20 ans durant lesquelles j'aide les animaux en Roumanie. C'est 20 années de dur travail, de soutien, de confiance, de camaraderie, d'évolution, de batailles, de victoires et de défaites, d'encouragement et de déception, de succès et d'échec, de joie et de tristesse. Au gré des années, j'ai appris qu'être militante pour la cause animale et d'œuvrer pour la charité demande du dévouement, des engagements et du dur labeur. Ce n'est pas facile, et cela ne s'annonce pas plus aisé dans l'avenir mais la récompense de changer la vie d'un animal dans le besoin n'a pas de prix.

Pour mes chiens, j'ai tout fait: je les ai sauvés et portés durant des kilomètres dans mes bras quand je n'avais pas de voiture, j'ai emprunté de l'argent, j'ai cherché dans les montagnes de déchets avec mes mains afin de dénicher du matériel afin de construire le refuge, je me suis faite humiliée, insultée… J'ai vu des chiens mourir, j'ai ressenti leur douleur…mais des centaines d'autres, je les ai vus en santé et heureux.

ROLDA a grandi et continue d'évoluer en une œuvre de charité de renom, pas seulement en Roumanie mais également sur le plan international. Bien sûr, je n'ai pas accompli tout cela toute seule. J'ai reçu un énorme soutien durant cette aventure de la part de mes parents, de ma famille et de mes amis, des connaissances, des donateurs, de l'équipe de travail, de la part des bénévoles et de nos nombreux supporteurs. Et grâce à cet incroyable groupe de gens autour de moi, je sais que ROLDA va continuer de vivre longtemps après que je sois partie, et exprimera encore les valeurs dans lesquelles je crois avec dignité.

Ce 7 octobre 2018, je demande à n'importe quelle personne qui désirerait m'envoyer un cadeau, d'envoyer une donation à ROLDA à la place d'un cadeau personnel à mon intention. Je célèbre une grande étape en atteignant mes 40 ans, mais pour moi, mon anniversaire est toujours une célébration d'une année supplémentaire de vie que je suis si bénie de vivre. Et cela représente aussi une année supplémentaire durant laquelle je peux aider les animaux de Roumanie.

Chaque donation couvrira directement les frais opérationnels du grand refuge car le coût mensuel s'élève à présent à 5000 euros par mois. Normalement, j'avais l'espoir de pouvoir investir dans un projet spécifique mais la réalité est telle que nous avons dû engager une action légale contre ArcelorMittal Galati, notre ancien partenaire qui fournissait un large pourcentage des fonds nécessaires et sans eux, nous nous battons chaque fin de mois afin de pouvoir garder notre centre opérationnel.

Chaque fois que je vois un chien blessé, ma première pensée est: " Par quel moyen pouvons-nous le soigner le plus rapidement, et pouvons-nous nous le permettre?" J'espère vivre ce jour quand nous pourrons secourir chaque animal en détresse sans avoir à penser à tous les soucis financiers, mais pour l'instant, tout ce que je peux faire est espérer et demander de l'aide. Je suis extrêmement reconnaissante que ma vie soit bénie par des gens comme vous, qui écoutent mes peurs et mes soucis et qui m'offre du soutien lorsque cela est possible. Durant ces 20 années de secours aux animaux, je n'ai jamais abandonné un animal parce que je ne pouvais pas me permettre leur traitement, ni même dans les cas de crises économiques personnelles ou concernant mon association.

Ensemble, nous avons les ressources, la générosité, l'empathie et l'humanité.
Je suis fière d'avoir partagé avec vous ces 20 ans de ma vie en si noble compagnie.

Merci pour tout votre soutien.
Sincèrement,
Dana