Aidez-nous à sauver les chiens errants qui meurent de faim.Signez notre pétition pour persuader un géant multi- millionnaire d’une aciérie d’honorer les promesses de sa compagnie.

9922 have signed

Stoppez la maltraitance des chiens en Roumanie

Joignez le mouvement aujourd’hui

Arcelor Mittal, dont le président et CEO Lakshmi Mittal vivant à Londres, en Angleterre, possède et gère une gigantesque aciérie à Galati, Roumanie. Cette zone a été envahie par les chiens errants.

Certains ouvriers de l’aciérie ont empoisonné des chiens pour se débarrasser de ce problème. En 2007, après avoir été dénoncé dans les médias, les managers de l’aciérie ont accepté de collaborer avec ROLDA. Tout d’abord en payant les frais d’accueil des chiens secourus de leurs terrains, ils ont promis de payer la construction d’un refuge moderne muni d’infrastructures utiles comme l’eau, le drainage et l’électricité.

La collaboration a bien fonctionné. En 6 ans, la population de chiens errants de l’aciérie a diminué de 90%. Nous avons secouru et hébergé autant de chiens que nous le pouvions, et avons euthanasiés ceux qui souffraient trop de manière douce et humaine. Arcelor Mittal s’est réjoui des résultats et de la publicité dont cela a fait l’objet.

Mais ensuite, les choses ont mal tourné. L’aciérie n’a pas tenu ses engagements concernant la construction d’une clinique vétérinaire sur site, ce qui créa des transports terribles pour des chiens très malades et agonisants. Tous les investissements et les paiements ont été stoppés. A présent, les chiens vivent dans des conditions insatisfaisantes et il y a un risque pour eux, pour nos ouvriers, pour les bénévoles et les visiteurs d’attraper des infections à travers les eaux usées.

La collaboration a bien fonctionné. En 6 ans, la population de chiens errants de l’aciérie a diminué de 90%. Nous avons secouru et hébergé autant de chiens que nous le pouvions, et avons euthanasiés ceux qui souffraient trop de manière douce et humaine. Arcelor Mittal s’est réjoui des résultats et de la publicité dont cela a fait l’objet.

Mais ensuite, les choses ont mal tourné. L’aciérie n’a pas tenu ses engagements concernant la construction d’une clinique vétérinaire sur site, ce qui créa des transports terribles pour des chiens très malades et agonisants. Tous les investissements et les paiements ont été stoppés. A présent, les chiens vivent dans des conditions insatisfaisantes et il y a un risque pour eux, pour nos ouvriers, pour les bénévoles et les visiteurs d’attraper des infections à travers les eaux usées.

En plus de cela, la compagnie de Monsieur Mittal a réduit les contributions régulières concernant la prise en charge des chiens secourus de leur site de 40%.
Tout ce que nous demandons c’est la Justice-et l’argent qui nous a été promis. Pour une compagnie dont le profit globale dépasse les 1,8 milliards de dollars en 2016, ce n’est rien. Cela ne pèse pas non plus très lourd dans la fortune de Monsieur Mittal qui s’élève à 20 milliards de dollars.

S’il vous plait, donnez une voix aux chiens errants de Galati

POURQUOI EST-CE MAINTENANT QU’IL FAUT AGIR POUR CEUX QUI N’ONT PAS DE DROIT DE PAROLE?

Comment Mittal abuse de centaines de chiens:

Ont mis terme sans aucune éthique au contrat avec ROLDA.

Ont saboté l’hygiène des chiens que nous avons secourus.

Ont stoppé l’investissement promis.

Ont coupé de 40% le budget.

Ont arrêté de payer la nourriture de plus de 30% des chiens secourus.

Ont rompu la promesse de contrat.

Ont interdit aux collaborateurs de nourrir les chiens sur le site.

Ont forcé ROLDA à entrer en bataille judiciaire.

Le plus important, Mittal a empêché ROLDA d’offrir aux chiens que nous avons secourus de leur territoire une vie qu’ils méritent. Tout ce que nous désirons est de prendre soin de ces chiens et de leur trouver une maison d’adoption.

Qui est affecté par la décision de Mittal?

Les chiens du sanctuaire ROLDA qui ont été abandonnés à la mort, avec un budget d’investissement et de soin journalier coupé à hauteur de 40%

Les chiens restés sur le territoire Mittal, qui sont affamés et qui ne reçoivent aucun soin médical, qui restent non stérilisés et qui continuent donc à se reproduire sans contrôle.

Les travailleurs de la compagnie Mittal sont exposés chaque jour au risque de morsures et de maladies.

La communauté locale est affectée par le nombre croissant de chiens errants sur le territoire de Mittal parce que les chiens migrent pour trouver de la nourriture. Les chiens deviennent fréquemment agressifs dans de nouveaux territoires parce qu’ils ont sont effrayés et affamés.